Interview with a pony

par Yan Voodoo ·

Parru originalement sur la page de Yan Voodoo le 13 novembre 2020. Reproduit ici avec sa permission.

Cyb Gallup

Dans le milieu BDSM, il y a différents rôles, soient dominant, soumis et switch. Il y a aussi les personnes qui se personnifient par différent animal. Le pony-play est une sous-catégorie du « pet-play »; soit un jeu de rôle animal où l'humain peut jouer le rôle de tous les animaux envisageables tel que le chien « puppy-play », le cheval « pony-play », le chat « kitty-play », name it! L'un des plus majestueux d'entre tous est le cheval je trouve. J'ai donc voulu en savoir plus auprès d'un adepte de pony-play issue de ma communauté BDSM, Cyb Gallup. Voici donc mon entretien avec un pony;

Y: Bonjour Cyb Gallup! Ça fait combien de temps que tu es dans le BDSM?
C: Bonjour à toi et merci pour l’occasion de partager ça avec vous. Ça fait un moment en fait. J'ai encore l'impression d'être nouveau pourtant. Mon premier contact avec le BDSM et le pet-play en général remonte à l'été 2017.

Y: Ça passe vite quand on s'amuse hein?! Es-tu présentation en relation avec un handler?
C: En effet je suis présentement soumis à mon handler Méchant Renard. Mon nom de poney est Bourrasque.

Y: Nous le saluons d’ailleurs! Quand on parle de handler, qu'est-ce que c'est exactement pour ceux qui l'ignore?
C: Il s'agit du dresseur du poney, son cavalier en quelque sorte. Dans mon cas, mon handler a débuté avec moi dans le pony-play et avons développé une forte symbiose dans laquelle nous apprenons l'un à l'autre au travers des sessions de jeu.

Y: Qu’est-ce que ça signifie pour toi être un pony?
C: L’oubli de soi littéralement. Devenir l'être noble et fier qu'est le cheval. L'opportunité de tester mes limites et d'apprendre à devenir un poney à la hauteur des attentes de mon handler.

Y: As-tu eu un mentor pour t'initier au pony-play?
C: Le pony-play a toujours été mon premier intérêt en terme de fétiche. L’attrait était naturel et inné à mes débuts. Je me souviens d'avoir partagé cet intérêt avec mon handler et des possibles activités que nous pourrions faire. Celle qui est ressortie est un classique du pony-play soit le trot en utilisant un mors inséré dans la bouche et relié aux rênes pour contrôler le poney. Mon handler a alors confectionné un mors en cordes tressées à un événement de pet-play auquel nous participons régulièrement et avons officiellement débuté mon apprentissage en tant que poney et mon handler, de dresseur.

Y: Cool! Quel article de pony-play possèdes-tu?
C: Je possède presqu’un équipement complet dont les composantes sont les suivantes: · Un tack ou le harnais complet en cuir sur mesure. Le harnais comporte un plastron, et une ceinture, le tout relié par des lanières de cuir souple; · La queue fixée directement sur le harnais; · Des bottes-sabots (Hoofboots) composés de talons-hauts dépourvu du support de talon ce qui rends l’expérience beaucoup plus méticuleuse et intéressante pour le trot; · Le masque (hood) de poney en cuir; · Tout autres articles connexes soit la combinaison en spandex lustré, les gants et les bandages d’entraînement;

Y: On dit que l’équipement pour pony-play est particulièrement coûteux c'est vrai?
C: La plupart des composantes d’un poney typique sont faites par des artisans qui prennent des commandes sur mesures. Chaque harnais, chaque masque, chaque sabot de pied ou de main sont uniques. La matériaux principaux utilisés, le cuir et le latex, sont aussi particulièrement dispendieux. Et malheureusement, les artisans locaux qui confectionnent pour les poney sont presque tous étrangers (Europe et États-Unis). Cela entraîne bien entendu le prix du matériel à la hausse. Un ensemble complet se chiffre en milliers de dollars canadiens. Les marques reconnues pour le Pony Play: FuryFantasy, Porthos Stable, etc sont plus dispendieuses mais offrent des produits d'une qualité remarquable. Toutefois, il semble y avoir un regain de popularité pour ce fétiche dernièrement de la part des artisans, particulièrement pour les masques dont beaucoup sont très abordables. Néanmoins, il est important de rappeler que l'équipement ne fait pas le pratiquant. La pratique du pony-play peut parfaitement être faite sans ou avec peu d’équipements. L’important de l’expérience se déroule dans la tête!

Cyb Gallup et Renard en scéance de grooming
Cyb Gallup et Renard en scéance de grooming

Y: Très intéressant! Quelles activités aimes-tu particulièrement faire en tant que pony?
C: Une session de pony-play qui me plaît commence toujours par un tour à l'étable. Mon handler m'attache et me restreint pour un brossage en règle. Je me dois d'être à mon meilleur pour la parade et rendre mon handler fier de son poney. Par la suite, j’apprécie particulièrement être mis au défi. Que ce soit pour la pratique du trot ou de la course jusqu'au parcours à obstacle, j'aime repousser mes limites tout en assumant le côté restrictif de mon équipement. C'est très défoulant comme la pratique d'un sport intense. Et ce qui conclut en beauté l’activité est l’aftercare durant lequel mon handler prend le temps de retirer mon équipement et de s'assurer que les membres échauffés pendant la session soit refroidis et massés. Ce moment est important et une expérience intime avec le poney et le dresseur.

Y: Comme c'est fascinant je trouve! Quand tu es en pony tu semble très grand je me trompe?
C: Je mesure exactement 6’-1’’ avec les bottes-sabots. La grandeur fait partie du côté impressionnant que beaucoup des poneys recherchent.

Y: Sors-tu parfois à l'extérieur en pony?
C: Que pour des évènements liés au pet-play.

Y: Est-ce que les gens te regardent parfois drôlement ou te dise quelque chose lorsque tu sors?
C: La réaction des gens est généralement positive. Beaucoup aiment l'aspect de l’esthétique de l’équipement. D'autres vont même jusqu'à poser des questions et s’intéresser au pet-play.

Y: As-tu déjà aussi participé un événement de pony-play?
C: J’apprécie énormément assister aux réunions de pet-play qui se tiennent (ou se tenaient) à chaque mois. Toutefois, je n'ai jamais eu l'occasion de participer à un évènement exclusivement dédié au pony-play. Les occasions sont rares et le fétiche est relativement moins répandu. Je serais très partant si l'occasion se présentait toutefois.

Y: As-tu déjà assisté à des événements à l'étranger également?
C: Non mais mon objectif futur serait d'assister à certains évènements en Europe ou la communauté poney y est plus importante.

Y: Qu’est-ce qui te plaît ou déplaît le plus dans le pony-play?
C: Ce serait mentir de dire que je n'apprécie pas l'effet ‘wow’ du poney. Le visuel, l’attitude, la volonté de faire sa marque en tant que cheval BDSM est incroyablement sensuel et attrayant. Laisser son instinct guider ses pieds devenus sabots tandis qu'un entraineur nous contraint d'obéir au moindre mouvement de nos rênes pendant quelques heures, voilà ma définition d'un temps libre bien rempli et libérateur. Je ne vois pas d'aspects négatifs du pony-play en soi. L'attitude des gens qui prennent part à ce fétiche peut toutefois rendre l’expérience désagréable, comme n'importe quel autre type d’activité.

Y: Sinon dans le BDSM, quelles sont tes préférences côté kink, fétiche ou jeux?
C: Je suis un grand amateur de bondage ou de restrictions physiques quelles qu'elles soient. L’impact play agrémenté d’exhibitionnisme ont également une place particulière dans mon cœur.

Cyb Gallup et Renard
Cyb et son entraineur Renard au Pride de Montréal 2019. Photo par Edward Sanger

Y: Y a-t-il parfois de la sexualité quand tu es en pony?
C: Il arrive parfois que oui. Il est particulièrement agréable de toujours être dans le headspace et laisser parler l'instinct du cheval! (avec un partenaire consentant)

Y: Y a-t-il des moments ou occasions où il t’est plus difficile d'entrer en pony space?
C: Les périodes de vie plus intense et stressantes sont mes sources principales de distraction pendant le jeu.

Y: Ça se comprend. Quels conseils aurais-tu à donner à quelqu'un qui souhaiterait se lancer dans le pony-play?
C: Ne vous laissez pas intimider par le prix de l'équipement ou encore ce que les autres en disent. Laissez parler le poney en vous et agissez comme tel!

Y: Et bien c'est ce qui conclut cet entretien. Merci Cyb Gallup pour ta participation, ça été un plaisir de t'avoir en entrevu et d'en apprendre plus sur toi, sur tes accomplissements et le pony-play!
C: Le plaisir est pour moi! Je voudrais simplement remercier mon handler pour son soutien ainsi que la communauté fétiche montréalaise sans laquelle je n'aurais jamais découvert ce côté caché de ma personnalité.

Voilà ce qui conclut cet entretien avec un pony. J’aimerais spécialement remercier Cyb Gallup pour sa collaboration grâce à qui nous avons pu en découvrir un peu plus sur lui, son parcours, ainsi que sur le pony-play en général.

©Yan Voodoo & Cyb Gallup