Entrevue avec Opale Black

par Erick Le Renard ·
Opale Black et son puppy
Opale Black et son puppy

Dans le cadre de la journée Internationale du droit des Femmes 2021 l'équipe a décidé de mettre en lumière quatres femmes de la communauté du Pet Play au Québec. Dans cette première entrevue je m'entretiens avec Opale Black de Montréal.

Peux-tu te présenter aux lecteurs ?
Bonsoir! Et bien je suis connue dans le milieu BDSM sous le pseudonyme de Miss Opale ou plus récemment Lady Opale. Je me suis identifiée comme switch pendant une dizaine d'année mais maintenant je suis principalement dans le rôle de Dominante ce qui explique le changement de nom. Je suis la propriétaire du Opalace, au centre-ville de Montréal, où j'organisais, avant la pandémie, de nombreuses activités pour les gens qui veulent explorer les différentes formes de sexualités alternatives, plus spécialement le BDSM.

Un des plus grands donjons du Canada d'ailleurs, ça doit prendre beaucoup d'énergie et de passion d'en être à sa tête?
Oui cela occupe la plus grande partie de mes temps libre malgré le fait que j'ai la chance d'avoir une bonne équipe de bénévoles.

Des gens tout autant passionnés que toi en effet, je lève honnêtement mon chapeau à l'organisation derrière tout ça. D'ailleurs, est-ce approprié de dire dans ta situation que tu as une maison ou une famille?
Je dirais que oui, l'équipe du Opalace forme une famille BDSM au sens large. Chacun est libre de l'afficher ou pas, l'important ce sont les liens qui se sont créés.

Une famille choisie comme on dit. Ça n'en reste pas moins une famille, je connais bien ça et ce sont ces liens qui influencent nos vies pour le meilleur. Dis-moi, ça fait longtemps que tu explore le BDSM d'ailleurs ? Et le Pet Play plus spécifiquement?
Mes premières expériences de type BDSM remontent à l'adolescence mais ce n'était pas vraiment conscient, on faisait ce qui nous plaisait sans trop se poser de questions. J'ai expérimenté au gré des mes différentes relations et en 2005, après une séparation, j'ai vraiment commencé mon exploration. J'ai d'abord trouvé le milieu libertin dans lequel j'ai évolué quelques années. C'est dans une soirée thématique libertine que j'ai pu voir pour la première fois des gens en cuir, avec laisse, fouet et menottes qui ont fait quelques démonstrations et c'est à partir de ce moment qu'explorer le BDSM est devenu ma mission! C'était vraiment difficile à l'époque car le milieu était beaucoup plus underground et j'habitais en région. Fin 2009, j'ai découvert Fetlife et cela a changé ma vie! J'ai découvert le Pet Play à peu près en même temps car j'ai rencontré un soumis qui était aussi un Puppy et cela a donné un peu plus de sens aux jeux avec la laisse. Comme j'étais switch, j'ai aussi exploré le Pet Play de l'autre côté de la laisse si on veut, en tant que Pony.

On voit les transitions en effet! Qu'est-ce qui t'as charmée dans le Pet Play au long de tes expériences?
Le lâcher prise quand on est dans le mindset. Cela fait tellement bien de déconnecter de la vie de tous les jours!

Vis-tu ce lâché prise autant du point de vue de la Dominante que de la Pony?
Oui et non, pas de la même façon pour sur car quand on domine, on se doit d'être en control de la situation, de porter une attention à tous les détails et surtout à la personne qui nous donne sa confiance. On se laisse porter par le "flux", cet état mental qu'on peut qualifier de "Dom Space" dans lequel on est entièrement concentré, focussé dans le moment présent. Je dirais que la personne dominante atteint le lâcher prise par la concentration tandis qu'en tant que Pony (ou autre animal), le lâcher prise se fait en se laissant guider par ses sens et par son partenaire, encore une fois focussé dans le moment présent mais plus en mode abandon.

C'est un sentiment que j'ai vécu dans mes propres aventures en effet. C'est toujours exaltant comme sentiment. Et viens parfois après l'inverse, le "Sub Drop" ou "Dom Drop", cet état de perte d'énergie et parfois d'humeur cafardeuse, l'as-tu déjà vécu? Quelle est ta recette personnelle quand ça se passe?
Oui j'ai vécu les deux. Dom drop et sub drop. La première chose à faire est de se répéter que c'est une réaction normale et passagère. Le high qu'on vit pendant la session vide notre corps de certaines substances et c'est ce déséquilibre qui cause le drop émotionnel. Le meilleur remède est le temps mais certaines choses peuvent aider comme des câlins, un bon bain chaud, bien s'hydrater (eau ou boisson électrolyte) et du chocolat!

Puppy de Opale Black lors d'une scène
Puppy de Opale Black lors d'une scène.

Oh chocolat, le remède absolu à plusieurs maux en effet haha. Dis-moi, quelle activité apprécies-tu particulièrement lorsque tu pratique le Pet Play?
J'aime beaucoup le rituel du brossage et de l'installation du gear, même si celui-ci peut être le minimum. C'est une étape importante qui permet de se glisser dans le mindset.

Il ne faut pas toujours un gros scénario. Ce qui implique c'est vraiment la proximité des partenaires en effet. Dis-moi dans nos discussions tu m'as toujours impressionnée par la créativité de tes idées de scènes. Comment trouves-tu tes inspirations?
Dans mes scènes, c'est de l'improvisation la plupart du temps! Pour moi trop planifier enlève une partie de l'excitation, cela devient du déjà vu et mon intérêt diminue. Par contre quand il s'agit de planifier un événement, il faut un peu plus d'organisation. Une chose que j'aime beaucoup est d'utiliser les objets pour tout autre chose que pour ce qu'ils ont été conçus à la base... de les pervertir en quelque sorte. Et dans les jeux de Pet Play, mon idéal est de permettre aux petites bêtes de rentrer vraiment dans leurs rôles et de s'amuser.

Tiens, je vais te suivre avec ça. Supposons que je te donne 15$ et on vas au Dollorama. Tu as trois objets que tu peux prendre pour monter une scène de Pet Play. Qu'achètes-tu et que fais-tu avec ?
Collier, laisse et brosse. Je commence en brossant doucement ma petite bête pour ensuite installer le collier et la laisse avant de faire une petite balade.

Simple, mais efficace, tout est dans l'attitude Avec toute ton expérience dans la communauté Aurais-tu une histoire cocasse ou une scène de laquelle tu as de bons souvenirs à nous partager?
Un souvenir du salon Amour de Québec, 2013 je crois... Nous avions décidé mon puppy et moi de visiter l'exposition en gear et en laisse. Une jolie fille nous a couru après pour se faire prendre en photo avec nous et j'ai réalisé quelques minutes plus tard que les gens devaient payer pour être pris en photo avec elle. C'était une star du porno! Disons que ça fait un petit velours!

Ça fait toujours son effet oui. J'ai vécu ça l'an passé lorsque tu nous avais invité pour le salon moi Cyb et Bleiz. Dis-moi, on dit parfois que les femmes jouent différemment des hommes, es-tu d'accord? Comment apportes-tu ta touche féminine à comment tu joues?
Honnêtement je ne pense pas adhérer à cette façon de voir les choses. Chacun joue comme il le sent, je ne crois pas qu'on doive catégoriser les styles de jeux comme étant plus féminins ou masculins. Il y a tellement de façons différentes de jouer, selon la chimie avec les partenaires, les humeurs, les lieux, etc.

Chacun vie ça différemment en effet Dit-moi sur la question, as-tu des personnes desquelles on a à apprendre de la communauté?
C'est une question difficile. Je pense que plutôt que d'encourager le culte de la personnalité, nous devrions encourager davantage l'inclusion en acceptant les différentes visions et façons de faire.

Plus de diversité est juste meilleur pour une communauté pour l'enrichir et que chacun puisse grandir au travers en effet. Aurais-tu un mot pour la fin?
J'aimerais te remercier de m'avoir invitée pour cette entrevue. L'énergie qui se dégage des soirées Pet Play me manque après 1 an de pandémie. J'espère avoir l'occasion d'en refaire à l'Opalace, si on arrive à passer au travers de cette crise et de survivre jusqu'à ce que les restrictions soient levées.

Aki Kitty qui représente Opalace
Aki Kitty, Staff bar maid à Opalace

On le souhaite pour le mieux! Clairement. Merci Opale pour l'entrevue.

Ceci conclu mon entretien avec Opale.

Afin de faire survivre le donjon Opale a lancée plusieurs initiatives.

Afin de soutenir le donjon Opalace dans sa mission, vous pouvez vous abonner. Cela vous donnera accès à des participation tirages à chaque mois, des ateliers en ligne détaillés de formateurs compétents et des heures de locations privées du donjon.

Pour en savoir plus sur les abonnements

Si vous préférez une contribution unique au donjon, chaque dollard est utile!

Lien "donations" sur la page d'accueil de Opalace